Notre folle équipe #10 : Anysia notre community manager alternante

NOTER CET ARTICLE :
[Total des votes : 3]

Déjà le 10ème article de « Notre folle équipe », et comme l’a dit un chanteur adoré par notre petite Anysia : il n’y a que des numéros 10 dans notre team ! Sans plus attendre, nous vous présentons donc dès aujourd’hui la nouvelle personnalité de cette équipe de folie.

Si vous vous demandez « Mais qui est-elle ? Un top modèle ? Une instagrammeuse en vogue ? », sachez qu’on s’est posés la même question… On va tout vous dire au sujet de ce nouveau phénomène !

Peux-tu nous expliquer un peu qui tu es, ton parcours scolaire et les valeurs qui te tiennent à cœur ?

Qui je suis ? Est-ce vraiment nécessaire de spécifier que je suis une star ?

Anysia avec son oscar - Val d'Oise Communication

Bon allez trêve de plaisanterie ! Je suis Anysia, la nouvelle community manager en alternance. J’ai 26 ans, et bientôt 27 le 20 mai (ça pique de l’écrire). J’avoue que depuis que j’ai 25 ans et que je ne compte plus les années, je vis dans le déni total, je le reconnais !

Mes proches disent de moi que je n’ai pas un caractère facile et que je suis têtue, mais est-ce vraiment de ma faute si j’ai toujours raison ? En vrai je ne suis pas prise de tête, tant que je pars en voyage et que je mange, je suis la plus heureuse. 😇

J’ai rejoint les fous de VOC début mars en alternance. En revenant de vacances l’année dernière, j’ai eu un déclic et j’ai voulu reprendre mes études. J’ai toujours eu un goût d’inachevé de ne pas avoir continué mes études après mon bachelor. J’ai donc repris mon cursus après deux ans passées dans la vie active.

Mon parcours scolaire ? Après avoir eu mon bac pro en France, je suis allée vivre 5 ans au Canada, j’y ai étudié et travaillé. J’ai vécu 5 années intenses et j’ai mûri dans le pays aux couleurs rouges et blanches. Justin Trudeau, le Québec et la poutine n’ont plus aucun secret pour moi !

Fin 2018, j’ai quitté le Canada pour me rapprocher de ma famille : vous l’aurez compris ma famille c’est toute ma vie (ou presque haha). Je me suis rendue compte qu’ils étaient assez sympas du coup je suis revenue en France (c’est encore une blague).

Exceptée la communication, quelles sont tes passions ?

Anisya adore manger - Val d'Oise Communication

La nourriture

La nourriture et la nourriture ! On va dire que j’aime manger et cuisiner. Je suis assez gourmande et gourmet, gourmette ? Je sais plus ! 🤣

Je passe ma vie à manger du sucré, du salé, du sucré/salé, vous pouvez demander à Karim à quelle allure une boîte de gâteaux disparaît.

Je me suis découvert cette passion pour la cuisine quand j’étais au Canada. Je découvrais la culture de différents pays à travers leur cuisine. J’ai eu la chance d’expérimenter la cuisine éthiopienne, laotienne, coréenne et plein d’autres !

Ce melting pot de saveurs a été une illumination dans ma vie ! À partir de ce moment-là, j’ai complètement changé ma consommation et je savoure un plat tel Philippe Etchebest dans Objectif Top Chef.

Le voyage

J’aime aussi énormément voyager, partir en week-end en France ou chez nos voisins européens avec des copines ou quand on le pourra (COVID oblige) prendre l’avion et partir loin, très loin. Le principal c’est que je puisse m’évader et bien manger !

Ça fait quoi d’être en agence de communication, pour la première fois de sa vie ?

C’est fou ! J’appréhendais un peu avant d’y être, on connaît les clichés des agences de com’… Ce n’est pas toujours sympathique ce que l’on entend. J’ai décidé de me faire mon propre avis et de voir par moi-même.

Et vous savez quoi ?

Je ne m’étais pas trompée, il y a que les *BIP* qui ne changent pas d’avis ! J’ai eu un coup de cœur pour VOC, ce fut MA découverte de l’année 2021 (après le variant anglais bien sûr).

Anysia et la team VOC - Val d'Oise Communication

Et alors, comment se passe une journée type dans ta peau ?

C’est maintenant qu’on rentre dans les détails ? Alleeeeeez !

J’arrive au bureau à 8h28, je me lave les mains avant tout (gestes sanitaires obligent), je pose mes affaires, j’allume mon poste. Ensuite je me mets des gâteaux sur mon bureau pour les manger en travaillant et je commence ma journée.

Je vais commencer par faire de la veille sur les réseaux sociaux et certains blogs digitaux et puis après cela je vais rédiger les publications pour les pages clients que je gère ou sinon écrire un article… Et pleins de choses qu’un community manager doit faire dans sa journée. Vu comme ça c’est light comme journée, mais c’est un vrai travail je vous jure !

Où te vois-tu dans 3 ans ?

Think High School GIF by Paramount Movies - Find & Share on GIPHY

Diplômée de mon master déjà !

Et puis pourquoi pas social média manager en France ou à l’étranger je ne sais pas encore, le temps me le dira ! Peut-être que William et David ne voudront pas me laisser partir et me supplieront de rester (mais chut ça reste entre nous). 😏

As-tu une anecdote croustillante à nous livrer ?

Une seule ? J’en ai pleins, beaucoup trop, mais laquelle choisir…

Man GIF - Find & Share on GIPHY

J’ai perdu ma voiture. Ça vous parle ou je suis la seule ? 😂

Alors je vous explique, je vivais au Québec à l’époque (oui je fais l’ancienne) j’étais partie en week-end chez une amie à Repentigny, à 40 minutes de Montréal.

Le samedi soir, grosse tempête de neige qui s’abat sur les terres de cœur de De Gaulle, du coup nous sommes restées chez elle. Le dimanche soir il neigeait toujours un peu, mais je devais rentrer chez moi, car je travaillais le lendemain matin dans le centre-ville de Montréal.

On fait la route avec mon amie qui est hyper prudente sur la route (pas le choix quand on ne veut pas finir dans un ravin), on arrive dans la rue de mon appartement et je me suis souvenue d’avoir laissé ma voiture sur la rue principale.

Il faut savoir qu’à Montréal et ailleurs au Canada, à certaines dates nous ne pouvons pas nous garer sur certaines rues, car les passages de déneigeuses y sont hyper fréquents (avec la quantité de neige qui tombe, c’est normal). Jusque là vous suivez ? Bien.

Donc on arrive sur ma rue et je ne vois pas ma voiture, mais juste une tonne de neige sur chaque côté de la rue, résultat du passage des déneigeuses. Je commence à paniquer et à me faire un scénario pas possible, du style « ma voiture a été soulevée ou pire volée, comment je vais faire, j’appelle le 911 ? » et là, d’un coup mon amie me dit « checke ça Anysia, ton char est là sous la neige ».

Mon stress redescend, je souffle un coup et là je percute « What sous la neige, mais où ça ? » et là j’aperçois mon rétroviseur. Le questionnement a commencé s’emparer de mon cerveau, comment vais-je faire pour sortir ma voiture de là, attendre l’été que la neige fonde ? Impossible il restait 5 mois avant l’arrivée des beaux jours ; ou bien je prends mon courage et je libère ma voiture ? Oui bonne idée, mais avec quoi ? J’avais un petit balai à neige à disposition…

Du coup au loin j’aperçois un homme équipé comme jamais, je lui demande donc s’il pouvait me prêter sa pelle pour déneiger ma voiture et surtout la changer de place. Vous savez ce qu’on dit ? Les Québécois ont le cœur sur la main, et bah c’est vrai ! Le monsieur m’a gentiment prêté pas une, mais deux pelles !  J’ai appelé un ami qui est venu m’aider, on a libéré Titine de la neige à deux et elle pouvait respirer à nouveau… et moi aussi !

Et comme dans un film Disney mon histoire s’est bien finie, nous n’avons pas fini heureux avec plein d’enfants, non, mieux, avec une poutine dans le ventre !

Un dernier mot pour la faim ?

Cette fille a perdu sa voiture sous la neige - Val d'Oise Communication

Je suis hyper contente de faire partie de la famille VOC, ils sont tous fous à leur manière et c’est ce qu’il me fallait. On a des moments de rigolades, mais on sait être sérieux. En vrai un mot pour la faim : je vous love la team VOC !

Je vous laisse, allez bye les ami(e)s ! En espérant que vous ayez kiffé ma petite histoire !


Merci à tous pour votre attention, on se retrouve très vite pour un nouvel article, prenez soin de vous et comme toujours, n’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux pour plus de FOLIIIIIE !