LE COPYWRITING : L’art d’écrire pour MIEUX vendre

NOTER CET ARTICLE :
[Total des votes : 3]

Parler pour vendre est un métier à part entière. Mais qu’en est-il d’écrire pour vendre ? Les techniques d’écriture, la force des mots, nous allons passer en revue tout ce que vous avez besoin de savoir pour réaliser plus de ventes grâce au copywriting.

Alors installez-vous confortablement, mettez un petit son pour la bonne vibe et soyez prêts à siroter ce nectar de savoir ! 🍸

Baby Drinking GIF by reactionseditor - Find & Share on GIPHY

Comment écrire pour vendre au fait ?

A y réfléchir, écrire c’est tout un art : chacun a son style et sa façon de construire ses phrases, mais nous avons tous des points communs sur notre lecture et notre vision d’un texte percutant ET efficace 💯

D’emblée, posons le contexte. Nous sommes dans une société où les gens n’ont plus le temps de lire un pavé brut. Ils veulent tout tout de suite et surtout avoir quelque chose en retour, une solution, une proposition et se sentir compris.

Le copywriting va permettre de rendre les textes attractifs et vendeurs, avec un impact sans précédent, en mettant en avant le fond et le message pour appeler son lecteur à l’action ou à l’approbation de l’entité que nous incarnons.

Les concepts clés du copywriting :

Comme vous pouvez le voir, pour un texte réussi il faut plusieurs éléments clés :

Comment convertir vos visiteurs en acheteurs grâce au Copywriting ? - Val d'Oise Communication

1 – Accroche

Attirer l’attention c’est rendre un texte ou un titre accrocheur pour son lecteur et susciter sa curiosité. Cette étape est sans aucun doute la plus importante car elle va déterminé l’envie ou non du lecteur de continuer à lire l’article. Cela passe par un bon titre et un début de publication / d’article qui donne envie d’en savoir plus.

ATTENTION : Le titre doit être cohérent avec le texte, un titre mensonger (les clickbaits) est à éviter sous peine de voir son taux de rebond exploser.

2 – Problème

Les enjeux doivent être mis en avant, tout comme la problématique et les conséquences palpables du sujet dont on parle. Il faut faire prendre conscience au lecteur de l’importance du sujet que l’on partage.

3 – Proposition

Il faut rassurer son lecteur, mettre en avant son expertise et lui proposer solutions et projections tout en expliquant la pertinence de nos arguments.

Do The Right Thing Love By Dobre Brothers Bright Fight GIF - Find & Share on GIPHY

4 – Appel à l’action

Notre fil conducteur nous amène à l’étape cruciale de notre objectif et à la solution de notre lecteur, il faut que ce soit clair et que la marche à suivre soit donnée de la façon la plus simple.

Tout savoir sur le copywriting

Cependant, il y a des choses à savoir avant de donner forme à notre texte et le rendre spécial aux yeux de nos lecteurs. Non, le copywriting ne compense pas :

  • Un mauvais produit (non qualitatif, non conforme)
  • Un mauvais positionnement
  • Un mauvais CRM (Customer Relationship Management) ou bien la gestion de la relation client.

Le copywriting a des atouts indéniable, mais il n’est pas magique. Il ne transforme pas le « rien » en « tout » il faut une valeur ajoutée, un produit de qualité, un positionnement pertinent, une identité dans son produit ou son service… Le copywriting est une arme fatale si tous ces points sont réunis.

Règles immuables : V.S.4.C

Comment parler d’un délicieux repas sans présenter les ingrédients que l’on va utiliser ?

New Years Eve Cooking GIF by SpongeBob SquarePants - Find & Share on GIPHY

1 – Valeur

Comme dit précédemment, le produit, le service ou bien le sujet mis en avant doit avoir une valeur. Cela va permettre de définir la manière d’écrire et se savoir comment le mettre en avant.

2 – Sincérité

On ne vous apprend rien mais il est IN-DI-SPENSABLE d’être honnête avec ses clients et ses prospects. Votre franchise détermine votre authencité. C’est à cela que l’on reconnaît un produit : la transparence doit être un atout et un talisman de confiance. Il ne faut par de vices cachés sur ses produits et services.

3 – Ciblage

Comme un sniper, la précision doit être irréprochable ! On sait à qui s’adresser car la cible a été définie et affinée au préalable et le projet et les objectifs sont clairs, alors il ne reste plus qu’à appuyer sur la détente et à faire tomber les lecteurs, d’amour pour son contenu et pour son produit.

Sniper Roof GIF by South Park  - Find & Share on GIPHY

4 – Clarté

Se montrer pertinent et concis en rendant son contenu limpide est d’une nécessité absolue. Le mieux reste d’écrire comme on parle car il faut rester humain.

5 – Concision

La clarté c’est ok, qu’en est-il de la concision ? Le client veut comprendre. Son attention est à capter le plus rapidement possible, en étant le plus concis et le plus percutant possible. Le texte en sera d’autant plus efficace, et c’est ce que l’on veut. Des phrases courtes, un vocabulaire simple… Comprendo ?

6 – Confiance

On finit avec le dernier C, parlons-en car il est CA-PI-TAL. La confiance est à établir, à construire et à garder. Il faut rassurer, mettre en avant les compétences, l’expertise de ce que l’on vend, avec assurance et professionnalisme pour permettre de créer un lien de confiance durable en offrant une garantie.

Les questions à se poser avant de rédiger

Questions Reaction GIF by reactionseditor - Find & Share on GIPHY

Plusieurs questions doivent-être abordées avant de prendre sa plus belle plume pour poser ses premiers mots !

Qu’est-ce que peut ressentir l’audience ?
  • On se concentre pour faire un texte jouant sur les émotions.
Quels éléments rendent cohérant et rationnalisent mon contenu ?
  • Nous nous basons sur l’aspect logique.
Quelles informations donner pour faire passer à l’action ?
  • On parle donc de la motivation à faire fructifier chez son audience, pour réussir à la faire franchir le cap.
Quelles sont les avantages et les intérêts à passer à l’action ?
  • On parle de récompense, de quelque chose de palpable ou qui a une valeur ajoutée en plus du fait de lire le texte.

Émotions – Logique – Motivation – Récompense sont les 4 axes de réflexions à avoir pour préparer sa rédaction 😏

Les bonnes pratiques du copywriting

Stretching Lets Play GIF by Krusovice - Find & Share on GIPHY

La réflexion n’est pas tout à fait finie, il faut établir des bonnes pratiques pour rendre le copywriting cohérent dans son application.

Audience

Connaître son persona, sa cible, à qui l’on s’adresse c’est aussi délimiter ses segments de marché afin d’être précis. On insistera jamais assez, il est plus qu’essentiel de savoir à qui l’on veut s’adresser sans être hors contexte pour nous permettre de nous adresser uniquement à des potentiels acheteurs.

Objectifs

Dans quelle stratégie s’insèrent nos objectifs ? Sont-ils pertinents ?

Propositions de valeurs

L’identité doit être présente dans le message donné, la solution proposée doit être pertinente.

LE BRANDING ET SON ROLE POUR LA CONVERSION

Si l’on parle d’objectifs, il faut parler du branding. C’est ce qui va constituer notre axe principal et notre moyen de suivre ces étapes : le copywriting permettra de répondre à chacun de ces points.

Le copywriting peut : attirer, convertir et fidéliser.

Il permet également de véhiculer ses valeurs de marque, tout en diffusant une esthétique et une tonalité, afin de bâtir une relation de confiance, qui est certes difficile à mesurer, mais cruciale.

Conversion

Dans notre texte, afin de convertir, il nous faut faire susciter une action précise (achat, téléchargement) et l’utiliser au bon moment. Cela veut dire le rendre le plus naturel possible sans donner un aspect de « mendicité »

Réflexion, axes et règles prêtes il est temps de parler des 2 étapes essentielles pour créer une publication efficace :

La recherche

Utilisez le vocabulaire qu’utilise l’audience, le même jargon, jusqu’au même ton, et le même humour (raison de plus pour bien connaître son persona) pour être percutant.

La rédaction

Hiérarchiser / structurer / styliser les arguments avec des tensions narratives, des figures de styles et en amplifiant la tonalité pour un texte réussi et vivant.

Challenge

Un bon challenge, ça vous dit ?

À chaque rédaction, vous allez vous lancer à l’écriture d’un texte de cette manière :

1 – 1er jet

Avec un timer de 20 minutes, écrivez ce que vous pouvez, tout en vous inspirant de la méthodologie.

2 – Décantation

Laissez votre texte tel qu’il est, et revenez plus tard ou le lendemain avec plus de recul et le fameux « nouvel œil ».

3 – Réécriture

C’est la finalisation de votre texte avec à nouveau un timer et au fur et à mesure vous allez le réduire pour progresser.

La méthode AIDA

La méthode AIDA est très utile en copywriting - Val d'Oise Communication

La méthode AIDA nous permet de convertir, tout en sollicitant une façon de rédiger ses textes de façon structurées.

C’est exactement comme un post LinkedIn qui aura besoin de plusieurs éléments de structure et de développement :

  • Tension narrative
  • AIDA
  • Problème -> Solution
  • Apporter de la valeur
  • Penser rétention (retenir, apprendre, comprendre, assimiler)

In fine, il y a des choses à retenir de tout cela, qui définissent comment le copywriting est un art à part entière.

Il faut maîtriser les bases en les pratiquant, tester et oser, posséder un bon produit/service/sujet et un positionnement cohérent. Et surtout le plus important… prendre du plaisir !

Feeling The End GIF - Find & Share on GIPHY

Si vous aimez notre contenu et que vous souhaitez ne pas rater nos prochains articles n’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux pour être au courant de tout ce qui se passe 👀

À très bientôt 👋