7 actions à mettre en place dès aujourd’hui pour faire décoller votre campagne Ads

NOTER CET ARTICLE :
[Total des votes : 1]

Pour écraser la concurrence sur Google, il n’existe pas 36 solutions. Une campagne efficace sur le moteur de recherche le plus puissant du marché vous amènera déjà bien haut. Mais pour parvenir à toucher les étoiles, il faut que votre campagne carbure. Alors c’est parti, on vous amène.

Tout commence par la création de sa campagne. La première étape va donc être de se connecter à son compte Google Ads (ou alors de le créer) puis de cliquer sur « Campagnes ». En amont, il faut créer une nouvelle campagne et surtout, définir ses objectifs. Et ici, tout commence (et non, on ne parle pas de la série diffusée sur TF1).

1) Bien sélectionner le type de sa campagne Ads

C’est simple, selon votre type de campagne, les utilisateurs verront vos annonces en ligne à des endroits différents. Chaque type de campagne correspond à une configuration et un ensemble de bonnes pratiques différents. Si vous avez déjà sélectionné votre objectif au préalable, un type de campagne par défaut répondant au mieux à vos objectifs, est présélectionné.

Passons Google Ads à la loupe - Val d'Oise Communication

Il existe un peu moins de 10 campagnes différentes que nous vous listons juste ici :

  • Réseau de Recherche : annonces textuelles sur les pages de résultats de recherche
  • Display : annonces illustrées sur des sites Web
  • Vidéo : annonces vidéo sur YouTube
  • Shopping : fiches produit sur Google
  • Discovery : diffuser vos annonces dans les flux en ligne
  • Application : promouvoir votre application sur de nombreux canaux
  • Local : faire la promotion de vos établissements sur de nombreux canaux
  • Mode intelligent : simplifier vos campagnes

Difficile de vous dire laquelle utiliser, car tout dépend de votre volonté et de votre objectif. En revanche, la plus facile à utiliser et la plus répandue reste la première, celle du réseau de recherche qui permet de se placer sur vos mots-clés dont on va parler dans un deuxième temps. Pour rappel, une campagne sur Google Ads se manifeste en plusieurs groupes d’annonces.

2) Choisir l’audience de sa campagne Ads

Comme dans chaque action marketing que vous entreprenez, vous devez absolument bien identifier à qui vous vous adressez, quelles sont les personnes que vous voulez toucher et comment y parvenir. Une campagne Ads ne déroge pas à la règle et vous pouvez (devez ?) commencer par la zone géographique. Si vous travaillez pour une boulangerie à Cergy, inutile de viser de potentiels clients à… Marseille ; Définissez bien votre zone de chalandise ou potentiellement, différentes zones où vous souhaitez vous implanter.

Sur Google Ads, on trouve plusieurs types d’audiences. Il existe d’abord les audiences d’affinité (les personnes qui ont déjà montré un intérêt pour un sujet donné), mais aussi les audiences sur le marché (individus recherchant un produit/service avec une forte intention d’achat). De plus, il est possible de cibler une audience démographique détaillée comprenant l’âge, le niveau d’étude, la situation familiale, permettant de cibler au mieux les personnes intéressées par son entreprise.

3) Avoir un budget cohérent pour faire de sa campagne un outil surpuissant

La question du budget n’a pas besoin d’être épineuse sur Google Ads. Elle doit, au contraire, être vertueuse. Écartons d’emblée la légende populaire voulant que plus on investit, plus on va avoir de leads. Ce n’est pas une généralité, même si, bien évidemment, entre une campagne à 5 000 € et une à 150, les retombées seront différentes, mais le coût par clic pourrait être à l’avantage de la campagne la moins chère. Et donc le ROI (rentabilité des investissements) à reconsidérer.

Finalement, tout va dépendre de ce que vous attendez de votre campagne. Et il vaut mieux commencer avec un budget moins important, tester le marché et le terrain, avant d’investir plus dans un deuxième temps une fois que la campagne est déjà parfaitement optimisée. Ce qu’il est recommandé au début néanmoins est de vérifier son coût d’acquisition et de mettre le triple de ce dernier. Exemple : 100 euros le lead = 300 euros par jour.

Investissez avec intelligence sur Google - Val d'Oise Communication

4) La stratégie d’enchère de votre campagne

Votre choix en termes de stratégie d’enchère va s’avérer capital, car il influera directement sur la performance de vos campagnes et la visibilité de vos annonces. Selon l’objectif que vous choisissez au préalable (on en revient toujours à lui ou presque), Google, vous propose plusieurs stratégies d’enchères automatiques. Parmi elles, citons :

  • Le CPA cible. Globalement, vous expliquez à Google quel est votre coût par conversion maximum et il s’occupe de vous en faire le plus à ce prix.
  • La maximisation de clics. Google choisit de manière automatique et en fonction de votre budget, le nombre maximum de clics qu’il peut vous procurer.
  • La maximisation des conversions. Le moteur de recherche estime, de manière automatique, les enchères afin de vous obtenir le plus de conversions pour votre budget

D’autres comme le ROAS (retour sur investissement publicitaire) ou encore le taux d’impression cible peuvent être des indicateurs à prendre en compte pour votre business. Les enchères automatiques sont censées vous faire gagner du temps et améliorer la performance de votre campagne.

5) Le choix des mots-clés

Nous vous l’avions promis et chez VOC, nous tenons nos promesses. Parlons maintenant d’une partie cruciale de votre campagne Ads : les mots-clés. Comme pour le référencement, bien les choisir et les comprendre, vous aidera à être plus efficace. Rédigez une liste de mots-clés. Réfléchissez à ce que vos clients vont taper sur Google pour trouver votre site et votre produit. Et placez-vous sur ces requêtes en prenant le soin d’être parfois précis pour être sûr de vous retrouver bien placé.

En tant que boulangerie à Cergy, vous avez sûrement plus de chance d’apparaître en tête de liste sur un mot-clé tel que « boulangerie gâteau d’anniversaire enfant Cergy » que sur « boulangerie Cergy ». Pour vous aider, Google propose l’outil de planification des mots clés, vous donnant la possibilité de trouver des mots-clés associés et d’accéder au nombre de recherches mensuelles par exemple. Un bon mot-clé ne sera pas forcément celui qui sera le plus recherché, mais celui qui vous offrira un taux de clic plus important.

6) Suivre les conversions de sa campagne Ads

Le suivi des conversions, c’est un peu comme un jardinier qui regarde pousser ses arbres fruitiers. C’est le résultat de beaucoup d’efforts avant de récolter le fruit de son travail. Mais au-delà d’en faire un poirier ou un pommier, le suivi des conversions permet surtout de fournir des informations afin d’optimiser les performances de votre campagne.

Suivez les conversions et les KPI de vos campagnes Ads - Val d'Oise Communication

Elles permettent de savoir ce qu’il se passe lorsqu’un utilisateur interagit avec vos annonces. Véritable suivi des chiffres, leurs ressources sont juteuses d’infos pour vous et votre campagne, car c’est grâce à ce suivi que vous allez savoir quelle direction adopter pour la suite. Par exemple, si votre conversion la plus importante va être le nombre d’inscriptions à votre newsletter, vous allez tout faire pour continuer en ce sens et soigner encore plus vos newsletters. Si au contraire, il s’agit de téléchargements de votre application, vous allez peut-être ajouter de nouvelles fonctionnalités sur cette dernière.

7) Prendre en compte le champ d’utilisation de votre campagne Ads

Aujourd’hui, le choix de se tourner vers Google Ads doit être réfléchi certes, mais surtout porté vers le retour sur investissement que peut ramener une campagne bien optimisée. Le large éventail de possibilités et d’optimisations que propose l’outil est une force pour votre entreprise et vous permettra sans aucun doute de vous rapprocher, sinon même, de suppléer votre objectif.

À titre d’information, un compte Google Ads peut contenir jusqu’à 10 000 campagnes (actives et mises en veille confondue), 20 000 groupes d’annonces par campagne et 50 annonces textuelles par groupe d’annonces. Sans aller jusque-là, il y a vraiment de quoi faire sur Google.